Nombreux sont ceux qui à l’aube de leur parentalité nouvelle se questionnent sur les bénéfices de l’alimentation bio pour la santé. C’est souvent dès l’introduction d’un lait maternisé que l’on se pose la question de savoir s’il faut choisir des protéines bio pour bébé ou non. Ou encore lors de la diversification alimentaire au moment d’introduire la viande et le poisson. Voici donc un petit guide pour les parents désireux de savoir pourquoi les protéines sont des nutriments essentiels. À quoi elles servent et dans quels aliments on peut les trouver. Mais ce n’est pas tout, nous vous expliquons aussi pourquoi privilégier les protéines issues de l’agriculture et de l’élevage bio et où en trouver.

Tout d’abord, une protéine, qu’est-ce que c’est ?

Les protéines sont des macro-nutriments essentiels pour l’organisme. Avec les glucides, les lipides, les vitamines, les oligo-éléments, les minéraux et l’eau, elles font partie des 7 constituants de base de notre alimentation. Elles sont les seules à nous fournir l’azote indispensable à la vie. 

Ces macro-molécules sont constituées de chaînes plus ou moins longues d’acides aminés (AA). On retrouve dans l’ensemble des protéines, peu importe leur origine, un groupe de 20 acides aminés différents. Notre corps est capable d’en fabriquer 16 à partir de nutriments comme le glucose par exemple. Mais il y en a 8 qu’il doit impérativement trouver dans l’alimentation. C’est pour cela qu’on les appelle : acides aminés essentiels. 

Le rôle des protéines, ces macro-nutriments essentiels à l’organisme

Le rôle des protéines est avant tout structural. Elles font partie de chacune des cellules de notre corps, de nos tissus, enzymes, hormones et anticorps. On peut ainsi les comparer aux briques d’une maison. Notre corps a donc un besoin permanent d’acides aminés pour fonctionner. Et oui, les protéines ont une durée de vie limitée et nécessitent parfois d’être réparées. Elles fournissent aussi de l’énergie au même titre que les glucides. 

Les besoins nutritionnels protéiques d’un bébé sont accrus. En effet, le processus de croissance est un grand consommateur de protéines, car le développement cellulaire est extrêmement rapide durant cette période. 

Les différents types de protéines

Les protéines animales

La viande rouge, la volaille, la charcuterie, le poisson, les fruits de mer, les produits laitiers et les oeufs. Ces dernières années, on trouve également de plus en plus de farines d’insectes pour les plus téméraires d’entre nous. Les protéines animales sont complètes, car elles contiennent les 8 acides aminés essentiels dont nous avons besoin. Toutefois, elles contiennent des matières grasses dites saturées qu’il ne faut pas consommer en trop grande quantité. 

Les protéines végétales

  • les noix, graines et fruits oléagineux : amande, pistache, noix de cajou, noix de Grenoble, noisettes, noix du Brésil, etc.. Ces aliments sont très riches en protéines végétales mais aussi en vitamines et minéraux ;
  • les légumineuses : haricots rouges, lentilles, pois-chiches, pois cassés, etc. ;
  • les champignons, ils sont très riche en protéines et également en fibres et en minéraux ;
  • les fruits secs : les dattes et les figues séchées ;
  • les céréales : le blé, l’épeautre, le kamut, le seigle, l’orge, l’avoine. Ces céréales contiennent notamment des protéines comme le gluten. Même s’ils ne sont pas considérés comme des céréales, le riz et le quinoa sont intéressants comme source protéique ;
  • les plantes sauvages : l’ortie, la mauve et le chénopode sont extrêmement riches en protéines végétales.

Les protéines végétales ne contiennent que 7 des 8 acides aminés essentiels. Pour pallier à ce manque, il suffit de les associer. C’est pourquoi, nous dédierons prochainement un article sur la diversification alimentaire d’un bébé végétarien. 

Pourquoi choisir des protéines bio pour votre bébé ?

Prendre soin de sa santé

Manger des aliments bio, c’est être certain de consommer des nutriments de meilleure qualité nutritive. Ils n’ont pas été modifiés ou manipulés par l’industrie agroalimentaire. Pas d’ajouts de sucre, de matières grasses de piètre qualité, d’additifs, de conservateurs, etc.. Les produits bio sont de plus moins contaminés par les pesticides. Qui a des effets néfastes sur la santé surtout pendant des périodes sensibles comme : la grossesse, l’enfance et la puberté. 

Participer à lui offrir une société durable 

L’agriculture et l’élevage intensif nous montrent leurs limites. Le monde agricole est en détresse. Si en Belgique, le nombre de suicides d’agriculteurs annuel est inconnu. En France, on sait que plus d’un agriculteur met fin à ses jours quotidiennement. Le film de Guillaume Canet, “Au nom de la terre” qui traite de ce drame social a d’ailleurs rencontré un franc succès. Il chamboule les consciences en levant le voile sur une réalité que certains tentent d’ignorer.

En tant que consomm’acteur nous pouvons changer les choses en réfléchissant à ce que nous consommons et en soutenant les producteurs locaux. Se sentir concerné et prendre conscience de notre responsabilité dans les enjeux actuels que traverse le monde. C’est prendre part à la transition vers une société plus durable. Et peut-être offrir un monde meilleur à nos enfants.

Prendre soin de notre planète 

L’agriculture biologique prend soin de la Terre. Ils s’inscrivent dans une démarche de protection de l’environnement. Les fermes bio fonctionnent comme de petits écosystèmes qui fonctionnent le plus possible en autonomie pour ne pas épuiser nos précieuses ressources. L’agriculture et l’élevage bio favorisent la biodiversité, participent à la reconstruction de la fertilité des sols, protègent l’eau et les cours d’eau, luttent contre le réchauffement climatique, consomment moins d’énergie, etc..

Où trouver des protéines animales et végétales bio ?

En vente directe

Acheter directement chez les producteurs vous garantit les prix les plus bas puisqu’il n’y a pas d’intermédiaires. Pour trouver un éleveur bio, une coopérative ou des agriculteurs bio près de chez vous. Vous pouvez consulter le site de l’Apaq-W ou Bioguide

N’hésitez pas aussi à demander autour de vous. Certains éleveurs de bovins, d’agneaux ou de volailles n’ont pas le label bio mais élèvent leurs bêtes d’une manière respectueuse de l’environnement. 

En magasin bio et en supermarché

Vous trouverez bien évidemment des protéines bio dans les magasins bio. Ou encore dans les supermarchés. Sachez cependant que les prix seront plus élevés dans les grandes surfaces puisqu’il y a plusieurs intermédiaires supplémentaires. Les prix que vous pouvez voir dans les rayons bio des supermarchés ne reflètent donc pas la réalité de ce que vous pourriez trouver chez les petits commerçants bio qui achètent souvent leurs produits directement chez les producteurs.

Le cas particulier du poisson : faut-il privilégier le bio ou le durable dans l’assiette de bébé ?

Seuls les poissons d’élevage peuvent prétendre au label bio. Il est évidemment impossible de le décerner aux poissons sauvages puisqu’on ne peut contrôler ce dont ils se sont nourris ni les eaux qu’ils ont fréquentées. 

En Belgique, les piscicultures produisent à 80% de la truite. Toutefois, il est possible également d’y trouver de la lote, de l’omble et de l’esturgeon. N’hésitez pas à partir à la découverte des poissons de notre terroir

Pour les poissons pêchés en mer, assurez-vous qu’il soit issu de la pêche durable. C’est à dire issu de pêcheries qui se soucient de la préservation des océans. Privilégiez également les espèces qui ne sont pas en voie d’extinction. Mais aussi des poissons de taille suffisante qui ont eu le temps de se reproduire avant d’être pris dans un filet de pêche. Pour vous aider, Bruxelles Environnement a élaboré un petit guide des poissons durables. Vous pouvez consulter aussi le guide du WWF.

 

Lorsqu’on bâtit une maison, on choisit les meilleurs matériaux, les plus durables aussi. Pourquoi donc ferions-nous autrement pour ce petit être que nous chérissons comme la prunelle de nos yeux ?

C’est pour offrir le meilleur à vos enfants en pleine croissance, que Cutie-pie sélectionne les meilleurs produits pour ses recettes. Conscients de l’importance d’une alimentation équilibrée et saine pour vos petits gourmets débutants, nous les choisissons bio, locaux et de saison. Mais aussi, parce que nous sommes soucieux de mettre notre pierre à l’édifice d’un monde et d’une société durable. Et vous ?

Pour vous offrir la possibilité de choisir en accord avec vos convictions personnelles. Nos petits pots ne contiennent pas de protéines d’origine animale. N’hésitez donc plus et découvrez nos formules d’abonnements. Votre seule contrainte sera de composer votre pack hebdomadaire selon vos préférences. Et en plus, vous bénéficierez d’une semaine gratuite. Allez, c’est parti ?

Contact

 

Contact: +32 474 10 66 16

JDLCT srl
TVA: BE 0736.907.812

 

Contact

 

Contact: +32 474 10 66 16

JDLCT srl
TVA: BE 0736.907.812