Ça y est l’heure des premières explorations gustatives de votre bébé est arrivée. Et vous avez envie de lui faire découvrir les saveurs sucrées des fruits de saison. On vous a conseillé de commencer par les cuire, mais savez-vous pourquoi ? Vous vous demandez aussi à quel âge vous pourrez lui donner des fruits crus. Non pas qu’il n’aime pas les compotes, au contraire, il en raffole (surtout celles de chez Cutie-pie), mais vous souhaiteriez aussi éveiller son palais aux goûts authentiques des aliments pour varier un peu les plaisirs. Mais aussi afin que votre rejeton commence à mastiquer autre chose que les barreaux de son lit. Voici donc quelques conseils pour une introduction en douceur des fruits dans leur plus simple appareil. Mais sans toutefois causer de désagréments à l’organisme immature de votre tout-petit.

Au début de la diversification, pourquoi faut-il cuire les fruits ?

Lors de l’introduction des aliments solides, bébé a entre 4 et 6 mois. À cet âge, il n’est pas encore capable de mastiquer des morceaux. Il est donc préférable de lui cuire son repas et de le réduire ensuite en purée ou en compote.

Son système digestif est lui aussi encore immature. Il est donc nécessaire de l’aider un peu en cuisant les fruits et les légumes. La cuisson permet d’en diminuer le taux de fibres, les rendant ainsi plus digestes et moins irritants. S’ils étaient donnés crus, les aliments seraient éliminés sans être absorbés. Ce qui provoquerait des troubles intestinaux désagréables comme des coliques et de la diarrhée. 

L’immunité du nourrisson n’est pas encore très efficiente non plus. La cuisson permet donc aussi l’élimination des bactéries et des parasites qui peuvent être présents sur des crudités mal lavées. 

Dans un premier temps, mieux vaut donc attendre encore un peu que le système digestif et immunitaire de votre enfant soient plus compétents. Une fois qu’ils seront davantage organisés, ils seront plus à même d’assimiler des aliments crus.

Afin de préserver les nutriments (vitamines, minéraux et oligo-éléments), il est conseillé de privilégier la cuisson à la vapeur

À quel âge peut-on donner des fruits crus à son bébé ?

Dès l’âge de 6 mois, vous pouvez proposer des fruits crus pelés et écrasés. Sauf si ce sont les débuts de la diversification pour votre bébé, attendez dans ce cas qu’il ait au moins 7 ou 8 mois. Commencez par des fruits mûrs faciles à réduire en purée comme la banane, la pêche, l’avocat, la poire, le melon, etc.. Donnez-en d’abord une fois par semaine, puis si votre enfant les tolère bien vous pourrez augmenter la fréquence.

 Les fruits qui ne sont pas encore arrivés à maturation seront moins faciles à digérer. Mieux vaut alors en faire de la compote. Attention que les fruits trop mûrs ont bien souvent perdu une grande quantité de leurs vitamines. Lorsqu’un fruit est oxydé, c’est le signe qu’elles ne jouent plus leur rôle protecteur. 

Astuce : Pour des fruits frais, riches en vitamines. Privilégiez la cueillette ou l’achat chez les petits producteurs locaux de fruits de saison. Les circuits courts vous garantissent la livraison la plus rapide et donc des fruits récoltés à maturation. Ce qui n’est pas le cas des produits trouvés dans les grandes surfaces. Ils sont cueillis encore verts pour ne pas flétrir pendant le transport. Les taux en vitamine C sont souvent proches de zéro dans ces conditions. 

Si votre bébé refuse certains fruits, ce n’est souvent pas parce qu’il n’en aime pas le goût. C’est plutôt la texture qu’il ne connaît pas encore. Il ne faut pas le forcer, proposez-les-lui en compote bien lisse encore un peu.

Vers 9 ou 10 mois, quand votre bébé aura quelques dents et qu’il sera à l’aise avec des repas avec des petits morceaux. Vous pourrez commencer à lui donner des fruits crus coupés en dés. Sous surveillance, bien sûr. Vous pourrez aussi commencer l’introduction d’autres fruits comme les pommes, les oranges, les raisins, les clémentines, les fruits rouges, les abricots, les fraises, etc..

Et les légumes ?

Pour découvrir ses premiers légumes crus, bébé devra attendre la poussée de ses premières dents. C’est donc en général, vers 9 ou 10 mois que pourra débuter l’exploration des carottes ou des concombres crus. Vous pouvez dans un premier temps, les râper et démarrer par de faibles quantités. Si la tolérance est bonne, vous pourrez augmenter progressivement jusqu’à 30 grammes.

Vers 2 ans, vous pourrez éveiller les papilles de votre enfant en lui proposant des crudités avec une petite vinaigrette en entrée. Choisissez une huile végétale de qualité et utilisez un vinaigre de cidre ou de la crème balsamique.

 

Procédez donc par étapes pour instaurer les fibres crues dans l’alimentation de votre bébé. Prenez également un soin particulier pour choisir des fruits et des légumes de qualité. Préférez alors les circuits courts aux étals de légumes des supermarchés. En plus de favoriser l’économie locale, vous aurez réellement de meilleurs produits. 

Ne forcez pas non plus votre bébé. Chaque introduction d’un aliment nouveau ou d’une texture différente doit se faire en douceur. Il faut parfois proposer de nombreuses fois le même aliment avant qu’il ne commence à l’apprécier. Ne vous découragez donc pas et présentez-lui de petites quantités pour ne pas jeter.

N’hésitez pas non plus à faire goûter à vos petits gastronomes nos délicieuses compotes aux fruits de saison frais et locaux. Nous choisissons nos produits avec amour et nous les cuisinons à la vapeur douce pour en préserver les vitamines. Prenez donc le temps de passer de bons moments de jeux avec bébé. Nous nous occupons de ses repas pour vous simplifier la vie.

Contact

 

Contact: +32 474 10 66 16

JDLCT srl
TVA: BE 0736.907.812

 

Contact

 

Contact: +32 474 10 66 16

JDLCT srl
TVA: BE 0736.907.812