Même si votre petit bout a déjà fait l’expérience de nombreux goûts grâce à votre allaitement. Il est maintenant temps pour lui de découvrir de nouvelles textures. Et dans tous les cas, à partir de 6 mois, il devient nécessaire de compléter votre lait maternel par d’autres aliments. C’est donc le moment de se lancer dans l’aventure de l’alimentation solide. Mais, comment se passe la diversification alimentaire pour un bébé allaité ? Y a-t-il une période de la journée plus opportune pour ce nouvel apprentissage ? Peut-on poursuivre l’allaitement si on le désire et comment ? S’il n’existe pas de mode d’emploi pour élever un bébé. Nous avons toutefois essayé de vous rédiger un petit guide pour diversifier un bébé qui bénéficiait jusque là d’un allaitement exclusif ou mixte. 

Quand commencer la diversification alimentaire d’un bébé allaité ?

C’est entre 4 et 6 mois que se situe le bon moment pour débuter la découverte des purées. Que votre bébé soit allaité exclusivement au sein ou non. Jusqu’à 6 mois, le bébé reçoit grâce au lait maternel, tous les nutriments nécessaires pour grandir. Passé ce délai, ses besoins en fer et en zinc augmentent et l’allaitement maternel exclusif ne suffit plus à les couvrir. De plus, une introduction trop tardive du gluten dans son alimentation pourrait favoriser l’apparition d’une maladie cœliaque. 

 

Autant de bonnes raisons donc, de ne pas attendre plus de 6 mois avant de se lancer dans la découverte de l’alimentation solide. D’ailleurs, le réflexe d’extrusion disparaît entre 5 et 6 mois. C’est donc  le signe que votre bébé est prêt pour avaler des aliments à la cuillère. Puisque désormais, il ne les repousse plus avec la langue. Un autre intérêt pour l’assiette de papa et maman est lui aussi de plus en plus marqué.

À quel moment de la journée donner les premières cuillères de purée ?

Idéalement, vous pouvez choisir le repas de midi pour commencer les repas solides. Le milieu de la journée est généralement privilégié, car votre bébé et vous-même y êtes souvent plus relax. Le système digestif encore immature de votre enfant appréciera lui aussi d’avoir le temps de faire son travail avant la nuit. D’ailleurs, nous en profitons pour vous dire que les modifications de transit sont tout à fait normales lors de ce changement de mode d’alimentation. C’est donc dans les environs de midi, que se situe le moment le plus approprié pour vous lancer tous les deux dans ce nouvel apprentissage.

 

Comment procéder pour diversifier un bébé allaité à la demande ?

Au début de la diversification alimentaire, le lait maternel reste l’aliment le plus important pour couvrir les besoins journaliers. Entre 4 et 6 mois, il n’y a donc pas de pression à lui faire avaler tout un repas à la cuillère. Le but étant de le familiariser petit à petit avec la cuillère et la nourriture solide. Vous pouvez donc au moment du dîner lui proposer un peu de purée avec sa tétée. Si votre bébé a un petit appétit, commencez par une tétée au sein et ensuite terminez par quelques cuillerées de panade de légumes. Si en revanche, il est plutôt gourmand, donnez-lui d’abord son petit repas solide et terminez par une mise au sein. Le reste de la journée, continuez l’allaitement à la demande. Si votre bébé bénéficie d’un allaitement mixte, les mises aux seins sont évidement remplacées par des biberons de votre lait ou de lait infantile de deuxième âge.

 

Au-delà de 6 mois, votre enfant va manger des quantités plus importantes d’aliments solides. Intégrer les purées au moment de vos propres repas va instaurer petit à petit un rythme alimentaire dans sa journée. C’est bien là le but également de le diversifier. De plus, les fibres contenues dans les légumes mettent plus de temps à être digérées. Il ne faut donc pas en rendre à la demande tout au long de la journée comme on peut le faire avec le lait maternel plus digeste. 

 

Quand introduire le goûter et le petit souper ? 

Une fois que bébé mange son repas de midi en tout ou en partie depuis une quinzaine de jours. Vous pourrez proposer une compote de fruits pour le goûter. Lorsque ces deux repas sont pris sereinement depuis quelque temps. Vous pourrez également ajouter une purée sans protéines au moment du souper. Bébé sera ravi de partager ce petit souper en votre compagnie. Vous compléterez ces repas au sein ou au biberon si nécessaire en fonction de son appétit.

Combien de mise au sein poursuivre avec un bébé diversifié ?

En dehors des repas solides, l’allaitement à la demande peut être continué autant de temps que votre bébé et vous l’aurez décidé. Un bébé diversifié doit d’ailleurs continuer de recevoir des apports en lait importants.

Entre 6 et 12 mois, les quantités minimums vont diminuer progressivement de 900 à 600 ml par jour. Entre 18 et 36 mois, un enfant doit encore recevoir 500 ml de lait ou l’équivalent en produits laitiers. 

 

Le nombre de tétées va donc varier en fonction de chaque enfant, mais aussi de son mode de garde et de votre rythme de vie. Ainsi que de la possibilité ou non que vous avez de continuer à stimuler adéquatement votre allaitement sur votre lieu de travail. Quand vous êtes avec votre bébé, n’hésitez pas à lui proposer régulièrement le sein même s’il a mangé ses panades. En tout les cas, perpétuez autant que possible les tétées du lever et du coucher afin que votre bébé reçoive une quantité journalière de lait suffisante.

Si vous avez fait le choix de donner le meilleur à votre bébé en l’allaitant, vous aurez sûrement à cœur de continuer en lui offrant les meilleurs aliments pour ses panades. Vous serez donc certainement séduit par notre engagement. Qui est d’offrir à vos petits gastronomes des produits frais, bio et locaux. Tout cela cuisiné avec amour à la vapeur douce pour préserver les qualités nutritives. Conscients également que l’allaitement prolongé est fatigant. Et qui plus est, souvent cumulé aux tâches quotidiennes, à votre vie sociale, à votre travail, etc. Nous vous proposons de vous soulager un peu en préparant pour vous des petits pots frais de qualité. Plus d’excuses donc pour profiter pleinement de votre bébé quand vous le pouvez ou pour vous reposer. Nous nous occupons de tout pour vous !

Contact

 

Contact: +32 474 10 66 16

JDLCT srl
TVA: BE 0736.907.812

 

Contact

 

Contact: +32 474 10 66 16

JDLCT srl
TVA: BE 0736.907.812