Les épisodes de diarrhée étant très fréquents chez les enfants de 0 à 3 ans, il y a de fortes chances que vous y soyez confronté un jour. Afin que vous ne soyez pas trop désemparés devant les premières selles liquides de votre bébé, voici quelques explications. Qu’est-ce qu’on considère comme étant une diarrhée ? Quelles en sont les causes ? Quand faut-il s’inquiéter ? Comment éviter la déshydratation ? Quels sont les aliments à éviter et à privilégier ? Quand faut-il consulter ? Si le sujet n’est pas très ragoutant, vous découvrirez qu’il peut être utile à aborder. 

Mon bébé a eu des selles liquides, est-ce de la diarrhée ?

On parle de diarrhée lorsque les selles sont liquides et que l’émission de ces selles est plus fréquente que d’habitude. Cette augmentation des selles et de leur nombre est due à une inflammation de la muqueuse intestinale. On en distingue deux sortes : la diarrhée aigüe et la diarrhée chronique. Si votre bébé n’a eu qu’une ou deux selles plus liquides que d’habitude, il ne s’agit pas vraiment de diarrhée.

Quels sont les types de diarrhées et quelles en sont les causes ?

La diarrhée aigüe 

En général, on parle de diarrhée aigüe lorsqu’il y a plus que 3 selles molles ou liquides par jour. Cet épisode dure normalement moins d’une semaine. Dans la couche, on peut remarquer un aspect mouillé teinté autour de selles molles, des selles glaireuses, des restes d’aliments et parfois même du sang. 

La diarrhée aigüe peut s’accompagner ou non d’autres symptômes comme la fièvre, des vomissements, des douleurs abdominales et de maux de tête. Une diarrhée importante peut rapidement entrainer une déshydratation.

Causes de la diarrhée aigüe chez l’enfant de moins de 2 ans :

Un virus ou une bactérie

Elles sont très courantes chez les petits enfants. L’origine est virale dans 80 % des cas. Merci au rotavirus qui sévit chaque hiver dans les milieux d’accueil. 

Moins fréquemment, la cause peut être bactérienne. Dans ce cas, ce sont certains E. coli, les salmonelles, les shigellas et consorts que nous pouvons remercier. Il faut penser à une infection intestinale d’origine bactérienne lorsque la diarrhée s’accompagne d’une fièvre importante. Si c’est le cas, il est préconisé de contacter votre pédiatre afin qu’il réalise une coproculture (mise en culture des selles pour déterminer la bactérie impliquée). Cet examen permettra de donner à votre enfant l’antibiotique adapté.

Plus rarement, les gastro-entérites peuvent être causées par des parasites ou des champignons microscopiques.

Les diarrhées aigües d’origine virales ou infectieuses sont très largement répandues chez nos bambins. Elles se transmettent par contact avec la salive et les selles. Les virus étant capables de rester plusieurs jours sur les surfaces et les jouets. Nos chérubins qui mettent tout en bouche et bavent allègrement sont donc facilement infectés. Elles peuvent aussi se transmettre par des aliments ou de l’eau contaminée. 

Un traitement aux antibiotiques 

Vous ne le savez peut-être pas, mais les antibiotiques en plus de tuer les bactéries pathogènes tuent la flore intestinale. Ces bonnes bactéries qui aident à digérer les aliments et protègent contre les envahisseurs sont aussi décimées. Ce processus de destruction massive puis de remplacement des bactéries intestinales peut provoquer de la diarrhée. 

Une cause extra-digestive

Si vous consultez pour une diarrhée et que le pédiatre ausculte les tympans de votre bébé. Ne croyez pas qu’il aurait bien besoin lui aussi d’une bonne nuit de sommeil. Au contraire, sans que l’on ne puisse encore expliquer pourquoi, il n’est pas rare de constater qu’une otite soit la cause d’un épisode de diarrhée. Une simple poussée dentaire ou un rhume peuvent aussi en être à l’origine. Une infection respiratoire, urinaire, méningée, etc. pourra aussi être recherchée.

Un aliment

Parfois on sombre un peu dans le pathos dès l’apparition d’une selle plus molle que d’habitude. Mais on oublie que certains aliments sont plus laxatifs que d’autres. Et que si l’on a une ou deux selles plus molles que d’habitude. Cela peut tout simplement être d’origine alimentaire. Il est donc normal que les selles soient plus ramollies si bébé a mangé :

  • des aliments riches en graisses : viande, fritures, viennoiseries, etc. ;
  • des aliments riches en fibres : son, céréales de blé, agrumes, jus d’orange, poires, framboises, pomme, tomates, melons, mangues, fraises, patates douces, potirons, choux-fleurs, épinards, navets, haricots verts, brocoli, des légumineuses, etc. ;
  • certains édulcorants : le mannitol, le fructose, le sorbitol, le xylitol (que l’on trouve dans les sucreries ou les boissons sucrées).

 

La diarrhée chronique

Une diarrhée est considérée comme chronique lorsqu’elle perdure au-delà de 2 à 4 semaines. Elles sont en général récalcitrantes aux traitements habituels et réapparaissent dès la reprise d’un régime “normal”.

Causes de la diarrhée chronique :

Les diarrhées récurrentes peuvent être occasionnées par :

  • un régime trop riche en farines blanches (pain blanc, pâtisseries industrielles, etc.) peut parfois provoquer une dyspepsie des farineux ;
  • une maladie coeliaque ou une intolérance au gluten ;
  • une intolérance secondaire au lactose ;
  • une allergie aux protéines de lait de vache (APLV) surtout en cas de diarrhée chronique avant le début de la diversification ;
  • etc..

 

Comment prendre en charge la diarrhée chez les enfants de 0 à 3 ans ?

Que risque votre bébé ?

Le plus gros risque c’est la déshydratation (surtout chez les bébés de moins de 6 mois). 

Ne prenez donc pas une diarrhée chez un bébé de 0 à 3 ans à la légère. N’hésitez pas à consulter votre pédiatre si :

  • les selles molles ou liquides et plus fréquentes durent plus de 2 ou 3 jours ;
  • s’il y a présence de fièvre pendant plus de 24h ;
  • si votre bébé vomit ou refuse de s’alimenter pendant plus de 24h ;
  • s’il y a présence de sang dans les selles ;

Surveillez également les signes de déshydratation :

  • fontanelle enfoncée ;
  • présence d’un pli cutané (pincez un morceau de peau sur une cuisse par exemple, si le pli persiste, cela montre une déshydratation) ;
  • urines concentrées ou plus rares ;
  • pâleur et yeux cernés ;
  • perte de poids de plus de 5 % ;

 

Pour la prévenir, vous pouvez utiliser de l’eau ou une Solution de Réhydratation Orale (SRO). Elles vous aideront à compenser les pertes en liquides et en minéraux.

Traitement pour les bébés de moins de 6 mois non diversifiés

Si vous allaitez, continuez de nourrir votre bébé au sein à la demande. Donnez éventuellement quelques cuillères de SRO entre les tétées.

Si votre bébé est nourri avec du lait infantile, donnez-lui du SRO et interrogez votre pédiatre sur la conduite à tenir. Il vous sera peut-être conseillé de remplacer le lait habituel par un lait sans lactose de façon transitoire.

Traitement pour un bébé diversifié

Si votre bébé est diversifié et a plus de 6 mois, vous pouvez continuer l’alimentation solide. Privilégiez des aliments constipants comme :

  • la banane (écrasée ou compote pomme-banane) ;
  • le coing (en compote) ;
  • le riz ;
  • les carottes ;
  • la purée de pommes de terre ;
  • des pâtes blanches.

S’il n’a pas faim, il est inutile de le forcer, tant qu’il s’hydrate bien, c’est le principal. S’il vomit tout ce qu’il mange, n’insistez pas. Donnez lui à boire par petites quantités de l’eau ou du SRO. Dès qu’un transit normal aura repris et que l’appétit de votre petit gourmand sera revenu. Vous pourrez recommencer l’alimentation habituelle progressivement.

Vous pouvez également quel que soit l’âge de bébé lui donner des probiotiques pour l’aider à préserver sa flore intestinale et renforcer son immunité. Après un traitement par antibiotiques, il vous est d’ailleurs vivement conseillé d’en faire une cure.

Pensez aussi à protéger les fesses de bébé, car les diarrhées sont très irritantes pour la peau. 

Traitement de la diarrhée chronique

Dans tous les cas de diarrhées récurrentes, il est nécessaire de consulter votre pédiatre.

Lors d’épisodes importants, la conduite à tenir et les surveillances sont les mêmes que pour la diarrhée aigüe. Essayez également de tenir un journal des repas de votre enfant et du contexte de survenues de ces épisodes. Il sera bien utile pour la détermination des examens diagnostiques à effectuer.

Ce qu’il faut retenir : la diarrhée même si elle est plutôt banale chez les petits enfants ne doit pas pour autant être négligée. Surtout si votre bébé a moins de 6 mois. En revanche, une ou deux selles plus molles que d’habitude ne sont pas graves du tout. Son intestin est encore immature, il est donc fréquent d’observer des modifications de transit lorsqu’il a mangé certains aliments plus irritants ou plus fibreux. Cet effet laxatif doux qu’ont certains fruits ou légumes, permettent à bébé d’avoir un transit régulier et d’éviter la constipation. Continuez donc malgré tout de les présenter car il est important que votre enfant ait une alimentation variée et riche en bonnes graisses. Vous pouvez peut-être les associer avec du riz ou de la banane dans un premier temps. Ceci vous permettra d’un peu contrebalancer les effets de chacun. 

Les produits frais sont ce qu’il y a de meilleur pour votre bébé. Malheureusement, la préparation des repas demande pas mal de temps et d’organisation. C’est pourquoi Cutie-Pie se charge pour vous de la préparation et de la livraison. Deux choses à faire : composer votre pack hebdomadaire et profiter en toute sérénité de votre bébé.

Contact

 

Contact: +32 474 10 66 16

JDLCT srl
TVA: BE 0736.907.812

 

Contact

 

Contact: +32 474 10 66 16

JDLCT srl
TVA: BE 0736.907.812